Centre d’analyse chimique, de recherche et de formation – réseau de formation sur les instruments et l’équipement de recherche de base

Université Memorial de Terre-Neuve, St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador
Que fait l'installation

Soutien à la recherche, formation, enseignement, services d’analyse chimique

Domaines d'expertise

Le centre offre des services de soutien à la recherche, de formation et d’analyse chimique aux étudiants du premier cycle et des cycles supérieurs, aux chercheurs universitaires ainsi qu’aux entreprises de recherche et développement. Les instruments associés au centre peuvent être regroupés dans cinq domaines : spectroscopie de résonance magnétique nucléaire, diffraction de rayons X, spectrométrie de masse, caractérisation des matériaux et spectroscopie optique.

Services de recherche

Spectroscopie de résonance magnétique nucléaire à l’état solide et en solution, spectrométrie de masse, diffraction de rayons X sur monocristal, spectroscopie optique, caractérisation des matériaux, analyse chimique, soutien à la recherche et formation et enseignement

Secteurs d'application
  • Industrie chimique
  • Technologies propres
  • Éducation
  • Énergie (renouvelable et fossile)
  • Technologies et services de l’environnement
  • Pêches et aquaculture
  • Foresterie et industrie forestière
  • Sciences de la vie, produits pharmaceutiques et équipement médical
  • Industrie océanologique

Laboratoire spécialisé

Équipement

Fonction

Laboratoire de spectrométrie de masse

CLUHP 1290 d’Agilent /Système 5600 TripleTOF de Sciex

CLUHP (pression max. de 1200 bar), pompe binaire, échantillonneur automatique en phase liquide avec une capacité de 108 fioles et un détecteur d’UV-Visible (190– 640 nm). Spectromètre à temps de vol triple doté d’une source Turbo V (capacité d’ionisation par électronébuliseur et d’ionisation chimique à pression atmosphérique) et systèmede distribution par calibrateur. Temps de vol de portée massique : 40 kDa; sélection de portée massique sur Q1 : 5-1250 m/z; résolution massique de temps de vol : supérieure à 35 K (largeur à mi-hauteur) pour 956 m/z. Logiciels Analyst, PeakView et MultiQuant disponibles.

Le CLUHP-UV peut être utilisé distinctement sur un autre poste avec OpenLab.

 

CLHP 1260  – 1260 DBD – 6230B DSM temps de vol d’Agilent

La spectrométrie de masse CLHP-UV à temps de vol haute résolution avec détecteur à DBD (190-600 nm), pompes asservies à la chromatographie normale ou inversée, compartiment à colonne thermostatique. Sources d’ionisation par électronébuliseur et d’ionisation chimique à pression atmosphérique disponibles. Portée massique max. de 3200 m/z (portée dynamique étendue) et de 10 000 m/z (en portée massique étendue). Logiciel MassHunter.

 

Chromatographe en phase gazeuse 7890A – DSM 5975C Inert XL (IE/IC) d’Agilent

Échantillonneur en phase liquide automatique avec une capacité de 100 fioles, adapté à l’injection avec/sans division, colonne Zebron ZB-5 ms, spectromètre de masse quadripôle simple, sources d’ionisation électronique ou chimique, mode sélection ou balayage. Logiciel ChemStation.

 

Chromatographe en phase gazeuse 6890N – DSM 5973 gaz inerte (IE) d’Agilent

Échantillonneur en phase liquide à plateau de 100 fioles, adapté à l’injection avec/sans division, colonne DB-5MS, source d’ionisation électronique, spectromètre de masse quadripôle simple, mode sélection ou balayage. Logiciel ChemStation.

 

Système d’électrophorèse capillaire 7100– UV/VIS d’Agilent

Détecteur à barettes de diodes (DBD) (190-600 nm), électrophorèse capillaire-UV, interfaçage avec la série de spectromètres de masse Agilent 6200 (temps de vol) pour les plus vastes projets. Logiciel ChemStation.

Laboratoire de spectroscopie de résonance magnétique nucléaire

Spectromètre à résonnance magnétique nucléaire (RMN) AVANCE 500 MHz de Bruker

Service sans rendez-vous. Sonde inverse triple résonance TXI, gradient de champ permettant l’observation d’un spectre 1H avec découplage du 13C et du 15N. Permet l’ensemble des expériences avec gradients 1D et 2D de base. Températures variables possibles.

 

Spectromètre RMN AVANCE II 600 MHz de Bruker

Sondes multiples pour la prise de micro-images de haute résolution de substances à l’état solide, ce qui permet une vaste gamme d’analyses de matériaux, par exemple la caractérisation des protéines et des solides inorganiques et la mesure de coefficients de diffusion. Températures variables possibles.

 

Spectromètre RMN AVANCE III 300 MHz de Bruker

Service sans rendez-vous. Traitement d’échantillons en solution par échantillonneur automatique, profils d’analyse multiples (1H, 13C, 19F, 31P, 29Si, 27Al, 15N, 7Li, 11B) et graphiques correspondants. Permet l’ensemble des expériences avec gradients 1D et 2D de base. Températures variables possibles.

Laboratoire de diffraction de rayons X sur monocristal

Diffractomètre à rayons X (DRX) XtaLAB Synergy-S de Rigaku

Détermination structurale par diffraction de rayons X sur monocristal. Doté d’un goniomètre Kappa à quatre cercles avec sources PhotonJet double (Cu et Mo), d’un détecteur à comptage photonique (DCP) hybride HyPix-6000HE et d’un système de refroidissement Cryostream de la série 800 d’Oxford Cryosystems.

Laboratoire de caractérisation des matériaux

Spectrophotomètre UV-visible-NIR Cary 6000i d’Agilent

Spectroscopie UV-Visible de réflectance dans le proche infrarouge (NIR). Spectrophotomètre à double faisceau UV-visible-NIR ultra-performant, avec une portée de détection de 175 à 1800 nm; A > 8 a.u. par détecteur InGaAs. Largeurs de fente variables (jusqu’à 0,01 nm). Accessoires pour spectroscopie par réflectance diffuse disponibles.

 

Calorimètre à analyse différentielle DSC 1 de Mettler-Toledo

Mesure manuelle et automatique de variations enthalpiques de -70 oC à 550 oC; par capteur ultrasensible FRS 5 de 56 thermocouple, de refroidisseur intermédiaire Julabo et de four anticorrosion en argent permettant des vitesses de réchauffement et de refroidissement de 0,02 à 300 K/min et de 0,002 à 50 K/min, respectivement. Régulateur de débit massique permettant le contrôle automatisé des échantillons atmosphériques grâce à la sélection de gaz et de débits variés.

 

Spectromètre Tensor 27 FT-IR de Bruker

Gamme spectrale de 7500 à 370 cm-1, avec système ATR (réflectance totale atténuée) au sélénium de zinc MIRacle de Pike Technologies permettant l’analyse directe de solides, de liquides, de poudres et de gaz.

 

Analyseur thermogravimétrique Q500 de TA Instruments

Appareil doté d’une thermobalance de grande sensibilité (sensibilité de 0,1 μg, marge d’erreur ≤ ± 0,1 %) et d’un four réactif de faible masse (allant de la température ambiante à 1000 oC et avec unevitesse de réchauffement de 0,01 oC à 100 oC/min), avec accessoires TGA de haute résolution et TGA modulé permettant une vaste gamme d’expériences de chauffage isothermes constants ainsi que variables, soit en milieu atmosphérique, soit exempt d’oxygène.

 

Spectromètre Spectrum Two N FT-NIR de PerkinElmer

Détecteur à arséniure d’indium et de gallium (InGaAs) permettant de recueillir des données sur une plage totale de 10 000 à 4 000 cm-1. Le module de réflectance proche infrarouge doté d’une tournette à échantillons est adapté à la captation de spectres de réflectance diffuse de solides, de granules, de pâtes, de poudres et de liquides turbides avec module de transmission chauffant pour faciliter la mesure de températures élevées

  • Tom’s of Maine
  • Collège de l’Atlantique Nord
  • Centre de développement de l’aquaculture et des produits de la mer
  • Eastern Health
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Pêches et Océans Canada
  • Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial du Conseil national de recherches du Canada
  • BioVectra